Les hommes

Gilles Guillerault, l’enfant du domaine
Le fils des fondateurs Jacques et Geneviève Guillerault a grandi sur le domaine. Le bac viticole en poche, il va voir ce qui se passe ailleurs : au Domaine Jacob à Échevronne (21) puis au Château des Laurets à Puisséguin-Saint-Émilion (33). A son retour, il prend naturellement la relève pour pousser plus loin le travail entamé.

Sébastien Fargette, l’indispensable
C’est l’associé. Il arrive au début des années 2000, après 5 ans d’expérience en beaujolais : chez Marcel Lapierre à Morgon (69), chez Jean Foillard à Morgon (69) puis chez Philippe Deschamps et Daniel Bulliat à Beaujeu (69).

Unis par la même passion du vin, les hommes sont compétents sur tous les aspects de la production. Sébastien a conduit les vignes avant de conduire la cave. Aujourd’hui, c’est Gilles qui mène les vignes. Chacun pose sur le travail de l’autre un regard expert qui apporte rigueur et qualité.